Equipements et consommables

Les e-liquides

 

 

L'e-liquide, appelé aussi juice, est le liquide qui alimente le vaporisateur personnel et qui produit la vapeur par un phénomène d'atomisation.

Les différents modèles peuvent contenir les éléments suivants :

  • une base liquide composée de propylène glycol (ou PG) et/ou de glycérine végétale (ou VG)

  • des arômes alimentaires

  • de la nicotine

 

       1. La base liquide

 

La majorité des liquides sont composés à partir d’un mélange de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), même si certains liquides ne contiennent que l’un des deux. La proportion PG/VG d’un juice joue beaucoup sur le rendu de la vape. Elle est exprimée de la manière suivante : PG75% / VG25% (exemple pour un jus contenant 75% de PG et 25 de VG), 100%PG ou 100%VG (pour un jus qui ne contient que du propylène glycol ou que de la glycérine végétale).

 

Le propylène glycol est un composé organique incolore et inodore. En dehors de la composition des juices, son usage est principalement alimentaire : il sert par exemple d’agent épaississant pour les yaourts ou le chocolat.

 

La glycérine végétale est un liquide extrait généralement d’huiles végétales (soja, noix de coco, palme…). De couleur claire et inodore, on la retrouve souvent dans les produits cosmétiques ou en tant qu’additif alimentaire.

 

Chacune de ces deux substances a ses propriétés individuelles, avec une série d’avantages et d’inconvénients en fonction du type de vape recherché. Elles sont résumées dans le tableau ci-dessous, dont les propriétés sont détaillées ci après.

Viscosité: il s'agit littéralement de la résistance à l'écoulement. Plus un liquide est visqueux, plus son aspect est gras et épais.

Saveur: c'est le goût

HitLe tabac, lorsqu’on l’inhale, provoque une contraction du larynx. Il correspond à ce petit picotement dans le fond de la gorge qu’on ressent lorsqu’on prend une bouffée de cigarette. Il est principalement lié à la nicotine. C'est cet effet de picotement qui est appelé le « hit ». Il dépend essentiellement du taux de nicotine du liquide, mais son effet est renforcé par la la présence du propylène glycol.

Vapeur: on parle ici de la quantité de vapeur produite par le e-liquide

 

 

Viscosité

Saveur

Hit

Vapeur

Température

Propylène Glycol

(PG)

 

+

 

++

 

++

 

+

 

++

Glycérine Végétale

(VG)

 

++

 

+

 

+

 

++

 

+

 

       2. Les arômes alimentaires

 

Tout est dans le titre. Ce sont à ces arômes que l’on doit la saveur des juices. D’origine naturelle ou artificielle, ils sont développés spécialement pour une utilisation en e-liquide, afin de s’assurer qu’ils sont exempts d’éléments non propices à la vape, tels que les huiles essentielles ou les colorants qu’on trouve couramment dans les arômes alimentaires classiques.

 

       3. La nicotine

 

Le diable en personne. Qu’elle a mauvaise presse cette nicotine…

Quoi qu’il en soit, et même si on aurait tort de la considérer comme une sainte, il est important de rappeler que la nicotine, au même titre que les autres composants décrits plus haut dans cette rubrique, n’est pas cancérogène. En revanche, elle est addictive. Elle l'est cependant moins dans la vape que dans le tabac, dans lequel des agents chimiques sont ajoutés afin de renforcer son pouvoir addictif. On compare l'addictivité de la nicotine sans additifs à celle du café.

La raison de sa présence dans la vape est que la vape est avant tout un outil d'arrêt du tabac, en qu'un fumeur ne peut pas se passer de nicotine avant d'en être sevré. Sa faible addictivité dans la vape permet cependant aux vapoteurs de baisser assez rapidement le taux de nicotine de leurs liquides, qui sont disponibles à des taux qui varient entre 0 et 20mg. La deuxième raison de sa présence, c’est que c’est la nicotine qui est responsable du hit, ce picotement en gorge auquel le fumeur s’est habitué avec la cigarette.

Les tabacologues expliquent que pour augmenter les chances de succès d'un arrêt du tabac par la vape, il est préférable de démarrer la vape avec le plus haut taux de nicotine que l'on supporte, et de ne pas baisser ce taux trop vite. Ils expliquent que le corps réclame petit à petit cette baisse de manière naturelle.

La nicotine ne s'ingère pas de la même manière lorsqu'on fume ou qu'on vape. L'absorption varie en fonction des équipements utilisés mais il est souvent nécessaire de vaper 3 à 4 fois le temps passé à fumer une cigarette pour obtenir une dose de nicotine équivalente.

 

 

Aller au chapitre suivant